Besoin d’aide? Contactez-nous au 03 81 21 15 60

ESPACE PRESSE ESPACE PRIVÉ

Actions du SYBERT – ZDZG Septembre 2019

Le SYBERT engagé dans une démarche d’éco-exemplarité

Thématique inscrite au programme ZDZG, l’éco-exemplarité concerne autant les administrations d’Etat, que les entreprises, les collectivités locales ou les associations…

Pour améliorer ses pratiques, le SYBERT a défini 5 thématiques prioritaires : déplacements domicile/travail, dons d’objets & réemploi, biodiversité & eau, achats responsables et tri des déchets. Si de nombreuses actions sont déjà en place (tri, usages de tasses et couverts réutilisables, dématérialisation des documents, évènements éco-responsables, compostage…), des pistes d’amélioration peuvent toujours être trouvées ! Ainsi, des groupes de travail se sont mis en place avec les agents, sur la base du volontariat, pour chacune des thématiques.

Une quinzaine d’agents est aujourd’hui impliquée. La 1ère étape a permis de faire émerger de nombreuses idées, autour des questions suivantes :
– Comment favoriser des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle pour les trajets domicile-travail ?
– Comment améliorer le tri des déchets sur nos sites,  et mieux les valoriser ?
– Comment favoriser/améliorer la biodiversité sur nos sites, et préserver la ressource en eau ?
– Comment intégrer plus d’achats responsables dans la commande publique ?
– Comment favoriser le don d’objets et le réemploi entre agents ?

La 2è étape – en cours – consiste à prioriser ces idées, à partir de critères précis. Après validation par la direction, un plan d’action (phase 1) sera formalisé pour une mise en œuvre dans le semestre à venir. Courant 2020, après un bilan des premières actions engagées, une phase 2 pourra s’engager avec de nouvelles actions, issues du remue-méninge initial mais aussi de nouvelles idées à venir.

Crédit image : clipartmax.com

Agriculteurs : venez découvrir le co-compostage

En 2010, les élus du SYBERT ont pris la décision de relocaliser le traitement des déchets verts (branchages, tailles…) reçus en déchetterie : le co-compostage au champ des déchets verts en mélange avec des effluents d’élevage permet en effet de limiter les transports, de réduire les gaz à effet de serre et de fournir aux agriculteurs un amendement de qualité.

Le co-compost représente un atout important pour la qualité des sols, car il améliore leur structure durablement et favorise la vie de la microfaune. Aussi, en plus de fournir des nutriments nécessaires au développement des plantes, il permet sur le long terme d’obtenir un sol vivant et équilibré.

En 2018, le dépôt des déchets verts en déchetterie représente environ 16 000 tonnes (soit un tiers du flux entrant) dont 10 000 tonnes ont été valorisées dans la filière agricole locale.

Pour fédérer davantage d’agriculteurs dans cette filière, le SYBERT organise le lundi 30 septembre 2019 une matinée d’échanges sur le co-compostage au lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète.

Le fonctionnement du co-compostage sera présenté avec la Chambre d’Agriculture du Doubs, suivi d’une démonstration de retournement d’un andain par la CUMA départementale des Nobles Pratiques. Des agriculteurs déjà impliqués seront aussi présents et pourront apporter leur témoignage. Les agriculteurs intéressés sont invités à participer à cette rencontre.

Pour plus d’informations, contactez le SYBERT : compostage@sybert.fr

Crédit image : SYBERT

Schéma de gestion des biodéchets ménagers

En mars 2018, le SYBERT a lancé une étude prospective sur la gestion sélective des biodéchets dans le but d’établir son schéma de gestion des biodéchets à horizon 2024, date à laquelle le tri à la source des biodéchets sera obligatoire.

Dans une première phase, réalisée de mars à juillet 2018, le bureau d’études a réalisé un état des lieux complet sur les solutions de prévention, de gestion de proximité et de collecte séparative des biodéchets mises en place sur le territoire du SYBERT et au niveau national. Elle a également permis de faire une évaluation du gisement de biodéchets présent dans les OMR : environ 12 000 tonnes/an.

La phase 2, réalisée dans le 2ème semestre 2018, a porté sur l’étude de trois scénarios de gestion des biodéchets :
scénario 1 : collecte en porte à porte des biodéchets sur tout le territoire
scénario 2 : collecte en apport volontaire sur les centres urbains (1/3 de Besançon et centre ancien d’Ornans),  et gestion de proximité sur le reste du territoire (soit 63% de la population)
scénario  3 : gestion de proximité sur tout le SYBERT (compostage individuel, compostage d’immeuble, compostage de quartier)
L’analyse technique, financière, environnementale et sociale (acceptabilité) de ces 3 scénarios a conduit les élus du SYBERT à retenir le scénario 2 comme base pour le schéma de gestion.

La phase 3 qui se terminera en octobre 2019 devra établir de manière détaillée les conditions techniques et financières de mise en œuvre du schéma de gestion des biodéchets sur le territoire du SYBERT.

 

partager sur
Boîte à questions