Besoin d’aide? Contactez-nous au 03 81 21 15 60

ESPACE PRESSE ESPACE PRIVÉ

Une surveillance permanente de l’impact environnemental

L’unité de valorisation des déchets du SYBERT est une installation classée (ICPE). A ce titre, un programme annuel de surveillance de son impact sur l’environnement a été mis en place depuis 2004.

Pour suivre les rejets atmosphériques, des mesures d’auto-contrôle sont réalisées de manière continue, semi-continue et ponctuelle et deux campagnes de mesure (dont une effectuée de manière inopinée) sont réalisées à l’initiative des services de l’État.

Le SYBERT a mis en place un programme de surveillance de l’impact de son unité de valorisation sur l’environnement, en mesurant notamment les dioxines, les furanes et les métaux lourds (cadmium, plomb, mercure) dans les lichens : les prélèvements sont réalisés par une société spécialisée chaque année afin de pouvoir établir un suivi temporel.
Les analyses sont effectuées par un laboratoire agréé.

Ce programme de surveillance est complété par des analyses de dioxines et de furanes dans le lait de vache prélevé à moins de 3 km autour de l’unité de valorisation. Depuis plusieurs années, un suivi est effectué sur quatre exploitations agricoles :

  • les prélèvements sont effectués par un organisme extérieur,
  • les analyses sont également réalisées par un laboratoire agréé.

La commission de suivi de site

Autre élément de cette surveillance environnementale : la Commission de Suivi de Site (CSS). Elle a pour vocation de constituer un cadre d’échange, à suivre l’activité de l’unité de valorisation et à promouvoir l’information du grand public sur les conditions d’exploitation, les impacts sur l’environnement et la santé publique. Elle est présidée par le Préfet et est composée de cinq collèges où siègent des représentants de l’Etat, des collectivités, des riverains et associations, de l’exploitant et des salariés. Cette commission se réunit chaque année.

partager sur
Boîte à questions