Besoin d’aide? Contactez-nous au 03 81 21 15 60

ESPACE PRESSE ESPACE PRIVÉ

L’unité de valorisation énergétique (UVE)

Construite dans les années 70, l’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) traite les déchets résiduels (bac gris) produits sur tout le territoire du SYBERT.

Cette unité de valorisation est équipée de 2 fours en fonctionnement. L’un date de 1976 avec une capacité de 3 tonnes par heure. Le second a été mis en service en 2002, avec une capacité de 4 tonnes par heure. En 2018, un peu plus de 47 000 tonnes de déchets ont été traités. 

Résumé du fonctionnement de l’UVE en images

Fonctionnement de l’Unité de Valorisation Énergétique

L’arrivée & l’incinération des ordures ménagères à l’UVE

Après avoir été pesés sur le pont bascule, les camions de collecte des communautés adhérentes déchargent les ordures dans la fosse de stockage des déchets. En cabine, un opérateur pilote un grappin (grosse pince à sucre) qui transfère les déchets de la fosse vers la trémie d’alimentation, sorte de gros entonnoir. Les déchets tombent dans le four d’incinération et sont brûlés grâce à une température dépassant 850°C.

Au cours de cette combustion, de la chaleur, des cendres, appelées mâchefers, et des fumées sont produites.

La valorisation énergétique

L’UVE dispose de deux lignes d’incinération comprenant chacune, un four, une chaudière et un module de traitement des fumées.

La chaleur émise par les fours chauffe un réseau d’eau, produisant ainsi de la vapeur.

Celle-ci alimente une turbine qui génère de l’électricité, en grande partie consommée directement sur site. Après son passage dans la turbine, la vapeur contient encore de l’énergie utilisable (200°C et 7 bars). Elle est utilisée pour chauffer l’eau du Réseau de Chauffage Urbain du quartier Planoise et du CHU Minjoz. Elle couvre 30% des besoins annuels de ce réseau de chaleur. 

Le traitement des fumées

Les fumées sortant de l’usine sont épurées grâce à des injections d’urée, de bicarbonate de sodium (pour les acides) et de charbon actif (pour les dioxines). Les poussières sont captées par le biais d’un électrofiltre puis d’un filtre à manches. Ainsi 99,9 % des polluants sont filtrés et retenus. Des analyses en continu et semi continu permettent de garantir la qualité de l’épuration.

Le traitement des résidus d’épuration

Les REFIOM, ou Résidus d’Epuration des Fumées d’Incinération des Ordures Ménagères sont issus du nettoyage du filtre à manches qui sert à épurer les fumées. Non valorisables, ils sont transférés dans un silo de stockage avant d’être évacués vers une Installation de Stockage des Déchets Dangereux à Vaivre-et-Montoille (70). Environ 33 kg de résidus sont produits pour une tonne de déchets incinérés.

 

 

La valorisation des cendres, ou mâchefers

Après le passage des déchets dans le four, il reste des cendres (appelées mâchefers) et des métaux, qui résistent aux très hautes températures des fours. Les mâchefers représentent 10 % du volume de déchets incinérés et 20 à 25 % de leur poids. La combustion d’une tonne de déchets génère donc entre 200 et 250 kilos de mâchefers.

Une fois sorties du four, les cendres sont refroidies dans de l’eau puis triées. On sépare les cendres fines, les métaux ferreux et les métaux non ferreux : ces deux derniers seront recyclés dans des aciéries. Les mâchefers, selon leur qualité, seront valorisés, après une période de maturation, dans des chantiers de travaux publics.

Les métaux, ferreux ou non, n’auraient pas dû se trouver dans le bac gris : ils auraient dû être mis directement dans le bac jaune (dans le cas d’emballages : conserves, canettes…) ou en déchetterie. Ils résultent donc d’erreurs ou d’absence de tri.

Les chiffres 2018

Ce qui entre dans l’usine

  • Ordures 46 849 tonnes (dont 32 141 tonnes d’ordures ménagères)

Et ce qui en sort

  • 65 183 Mwh thermiques produits soit 38 % des besoins annuels du réseau de chaleur 

  • 3 658 MWh électriques produits

  • 11 097 tonnes de mâchefers

  • 1 539 tonnes de REFIOM

  • 746 tonnes de ferrailles et 29 tonnes de non ferreux

partager sur
Boîte à questions