Besoin d’aide? Contactez-nous au 03 81 21 15 60

ESPACE PRESSE ESPACE PRIVÉ

Que faire de mon compost ?

Quelle que soit votre façon de composter vos déchets de cuisine (dans votre jardin, en pied d’immeuble ou dans un chalet), vous êtes peut-être aussi utilisateur de compost ou souhaitez en récupérer. Pour cela, suivez le guide !

Quand le compost est–il prêt ?

Pour obtenir du compost, il faut compter en général entre 6 à 9 mois : tout dépend de la nature et la quantité des déchets apportés (de cuisine / du jardin), des interventions de brassage, de la température extérieure …

A la fin de cette période de décomposition, on dit que le compost est mûr, cela se reconnait grâce à plusieurs indices :

  • le compost a un aspect de terre homogène, de couleur brun-noir 
  • on ne reconnait plus les déchets
  • il dégage une odeur de sous-bois
  • il ne chauffe plus
  • il ne contient plus de vers.

Comment récupérer du compost ?

Dans son jardin : il suffit d’ôter la façade avant du composteur, puis de retirer la couche supérieure de biodéchets encore en décomposition. Le compost mûr se trouve au fond du composteur.

En pied d’immeuble : le compost mûr se trouve dans un des bacs de maturation. La récolte et la distribution du compost mûr sont laissées à l’appréciation des référents et des habitants de l’immeuble : pour savoir quand récupérer du compost, rapprochez-vous du référent compostage de votre immeuble.  

En chalet : l’état de maturité du compost est apprécié par le SYBERT ; quand le compost est mûr, le SYBERT organise une distribution ou bien le met à disposition à l’extérieur du chalet. Le SYBERT en informe les habitants par un affichage sur le chalet, ainsi que dans la page Distributions de compost et sa page Facebook.

 

Comment utiliser le compost ?

  • En paillage

Le compost peut être utilisé en paillage : le déposer en couche mince (5-6 cm) au pied des arbres, des haies ou des cultures ou sur les parterres de fleurs. Le paillage limite le développement des mauvaises herbes et en période chaude, il permet de limiter les arrosages.

Si le compost utilisé est jeune (moins de 6 mois), il faut attendre au moins un mois avant d’y réaliser des plantations. Il est préférable de l’épandre au printemps ou en automne, périodes où les vers sont les plus actifs, ils poursuivront le processus de dégradation.

  • En terreau : pour vos semis ou vos rempotages

Avec un compost mûr, vous pouvez fabriquer un terreau de bonne qualité en mélangeant 1/3 de compost avec 2/3 de terre. Idéalement, le compost est tamisé pour permettre aux racines de pousser. Ce terreau vous servira pour rempoter vos plantes d’intérieur, faire vos semis ou plantations en jardinières ou en pleine terre.

 

partager sur
Boîte à questions